Arial et al v. Apple et Samsung

Les consommateurs qui ont utilisé des modèles récents d’iPhone d’Apple et de Samsung Galaxy et d’autres téléphones «intelligents» répertoriés ont été exposés à des niveaux de rayonnement plus élevés que ceux annoncés. Ces fabricants n’ont pas mis en garde contre les risques pour la santé et n’ont pas testé les téléphones pour les émissions de rayonnement de la manière dont ils sont utilisés.

Pour plus d’information, voir notre dossier sur le registre des actions collectives du Québec.

Devenir membre de la classe avec ce formulaire.